Will le magnifique, Shakespeare et son temps

 

Mercredi 12 octobre à 17h30, les adhérents et sympathisants du Centre d’Etudes et de Recherches Benjamin Bardy ont assisté à une conférence préparée par Michèle Barthomeuf. L’angle d’approche venait de la phrase du génie littéraire : « les hommes sont ce qu’est leur temps ».

Celui que Victor Hugo appelait « le semeur d’éblouissements » et que l’acteur Denis Podalydès qualifie d’ « auteur unique parce qu’à lui seul il englobe tous les autres » fut d’abord replacé dans son époque, l’Angleterre des XVI° et XVII°  siècles, période prospère sous le règne d’Elizabeth 1ère,véritable âge d’or dont profiteront les artistes.

P1030584

A l’aide d’un diaporama, la conférencière présenta ce dont nous sommes à peu près certains de la vie du « barde ». Ensuite il fallut dévoiler les thèmes des pièces et préciser les aspects matériels et structurels de la scène Elizabéthaine. La 2ème partie de la conférence fut consacrée à l’époque de Shakespeare : la famille, l’instruction, la maison, la vie en ville et à la campagne sans oublier la science et la médecine. Le récit, truffé d’anecdotes, et plein d’humour tint l’auditoire en haleine jusqu’à la conclusion. A ce moment-là, les mystères et théories farfelues sur Shakespeare furent abordées avant que soit fournie une biographie permettant d’aller plus loin dans vos connaissances… En effet, dans Henri VI, W. S. a écrit : « l’ignorance est la malédiction de Dieu, et la science, l’aile avec laquelle nous nous élevons vers le ciel »

 

© CERBB