Les politiques culturelles et les grands chantiers patrimoniaux du Conseil départemental

Au cours de son intervention du 20 mars 2024, la Présidente du Conseil Départemental s’est attachée à expliciter à l’auditoire des adhérents et sympathisants du CER BB quelles sont les politiques culturelles et patrimoniales portées par le Conseil départemental de la Lozère, politiques couvrant un large panel d’actions, d’interventions et de subventions.

Sans être exhaustif, citons sur le plan culturel trois leviers majeurs initiés par le Conseil Départemental au service de la population lozérienne. Tout d’abord, « l’École Départementale de Musique » qui chaque année, avec ses 45 enseignants et ses 4 agents, permet à 800 élèves d’acquérir savoirs et pratiques musicales. Ensuite, « Lozère Logistique Scénique » qui, en l’absence d’offre privée, propose aux associations, festivals et municipalités des prestations techniques professionnelles. Enfin, « Scènes Croisées », scène conventionnée d’intérêt national « Art en territoire », dont l’objectif est d’une part, de soutenir la diffusion et la création d’œuvres artistiques et d’autre part, d’accompagner et de renouveler les publics par des actions innovantes.

Madame Pantel, tout en énumérant les nombreux chantiers patrimoniaux du Conseil Départemental, a fait un focus remarqué sur deux opérations majeures. Tout d’abord, celle relative à la valorisation patrimoniale et touristique du site mégalithique et géologique du site des Bondons (2 millions d’euros) avec premièrement, la mise en valeur et la revalorisation de l’existant, deuxièmement, la création d’un centre d’interprétation facilitant la découverte et la compréhension de ce patrimoine mégalithique et troisièmement, la réalisation d’un belvédère destiné à permettre d’interpréter le paysage environnant dont les deux puechs des Bondons. Deuxième opération majeure, le projet du « Château de Saint-Alban » (2,5 millions d’euros) aux objectifs ambitieux : finaliser la restauration du château (décors du XVIIe), réaliser un centre d’interprétation restituant l’histoire du bâtiment, valoriser l’apport de St Alban dans la prise en charge psychiatrique par la recherche et recueillir la mémoire sur l’histoire de l’hôpital. Un chantier d’envergure pour le territoire Saint-Albanais et le département.

N’oublions pas d’autres chantiers programmés ou en cours portés par le Conseil Départemental concernant le musée archéologique de Javols, le projet de centre de conservation et d’études de Lanuéjols, la construction à Mende d’une extension des Archives Départementales, les aménagements à venir à Bagnols-les-Bains après l’acquisition de la diligence ayant assuré la liaison Mende-Bagnols, les restaurations d’œuvres d’art, les chantiers des collections muséales, …

Lors de cette conférence, l’auditoire du CER BB a ainsi pu prendre connaissance des multiples actions et grands chantiers portés par le Conseil Départemental sur le plan patrimonial et culturel. Le CER BB dont la devise est « culture et convivialité », participe à sa façon à l’enrichissement culturel de ses adhérents et fait sienne cette citation d’André Malraux : « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert ».

Sophie Pantel, présidente du Conseil départemental de la Lozère